Comment démarrer sur le marché boursier ?

Pour passer un bon moment et gagner de l’argent en bourse, vous devez d’abord établir des bases solides. Vous devez donc avoir une connaissance fondamentale du fonctionnement du marché boursier, de ce que sont les actions et des variables qui influent sur leur valeur. Vous devez également comprendre comment choisir un courtier et sélectionner les actifs appropriés à vos objectifs.

Pour apprendre à investir en bourse, il est préférable de s’informer et de connaître les risques et les dangers potentiels. La décision finale sera impactée par votre capacité à vous détendre et de ne pas vous attendre à gagner rapidement de l’argent. En tant que débutant dans ce secteur, cet article vous aidera à vous lancer dans le monde passionnant de la bourse.

​Lors du démarrage, les méthodes à suivre sont multiples

Malheureusement, la perception qu’ont les novices de l’investissement peut être altérée par les médias ou d’autres expériences personnelles équivalentes ou lointaines. Lorsque vous commencez à négocier des actions, il est essentiel de reconnaître que vous n’êtes pas obligé de tout miser. Vous pouvez commencer avec une petite somme d’argent et ne pas investir jusqu’à ce que vous soyez plus à l’aise.

Le marché boursier est un mécanisme utilisé par les entreprises pour lever des fonds. Tout comme la pièce de monnaie, elle sert d’intermédiaire entre les entreprises et les investisseurs. Le commerce est devenu possible grâce à l’avancement des technologies de transport et de communication plus rapides. En conséquence, la volatilité du marché s’est intensifiée, entraînant potentiellement d’énormes profits et pertes. Ces fluctuations rapides alimentent la croyance largement répandue de l’imprévisibilité du marché boursier. Elles donnent généralement l’impression que le marché boursier est régi par la chance.

​Le trading

Le trading permet de réaliser des profits à partir de modestes fluctuations de prix sur des durées réduites. Il est également courant sur les marchés professionnels, comme le marché du FOREX, ou sur les produits financiers dérivés tels que les options, les CFD, les contrats à terme, etc. Il faut savoir que ces produits sont risqués, tant pour les novices que pour les spécialistes ayant une compréhension intermédiaire. Ces produits financiers ont un effet de levier élevé, ce qui peut entraîner des profits ou des pertes importants.

​Le marché du casino

L’une des idées fausses les plus courantes concernant la bourse est l’analogie avec un casino. La raison fondamentale pour laquelle cette analogie est incorrecte est que les casinos sont des activités avec un avantage inhérent. L’investissement dans le marché boursier sans les connaissances ou les capacités appropriées revient à mettre de l’argent dans une machine à sous pour quelqu’un qui n’a pas les deux.

Le plan d’affaires d’un casino, en revanche, doit lui permettre de gagner de l’argent au fil du temps. Les bourses ne sont pas des établissements de jeu. Elles permettent aux entreprises d’obtenir des capitaux et aux investisseurs de faire travailler leur argent. La principale différence entre le marché boursier et les jeux d’argent est que le marché boursier a toujours connu une hausse à long terme. En revanche, les jeux d’argent sont des jeux à somme nulle légèrement négative (ou à l’avantage du casino pour être plus précis).​

​L’investissement passif

L’investissement passif se définit comme le fait de suivre un plan d’investissement et de suivre l’évolution des résultats sur une base hebdomadaire ou mensuelle. Il exige de prendre des mesures lorsque cela est nécessaire et de ne pas laisser les émotions influencer vos actions.

L’objectif de l’investissement passif est de suivre le mouvement de hausse à long terme sur les marchés financiers. En effet, l’investisseur passif est à l’aise avec les petits rendements, laissant le temps suivre son cours et profitant de l’expansion générale de l’économie. Il effectuera quelques arbitrages ici et là pour maintenir la performance de son portefeuille en ligne avec le marché.

​L’investissement actif

Les marchés financiers en général sont efficaces à long terme, c’est-à-dire que le prix d’une action converge toujours vers la valeur réelle de l’entreprise. Les entreprises de croissance ou orientées vers l’avenir, bien gérées, voient leurs résultats financiers augmenter mois après mois, année après année. Le marché performant profite généralement aux investisseurs conscients des secteurs à privilégier et capables de faire preuve de patience.

L’investisseur actif n’anticipe pas de profits immédiats, se fie à son intuition et s’appuie sur ses connaissances. Il est proactif grâce à sa stratégie. En effet, il connaît les raisons pour lesquelles il achète et vend des actions ainsi que le moment idéal pour procéder à ces opérations.

​Choisissez la meilleure approche adaptée

Optimisez vos premières expériences boursières en vous préparant à l’avance et en effectuant vos recherches. Vous devez également être conscient des risques liés à l’investissement en bourse. N’oubliez pas d’être honnête avec vous-même sur votre profil d’investisseur, sans exagérer vos talents.

Ne vous attendez pas à gagner beaucoup d’argent rapidement. Quel que soit votre choix, le désir de gagner beaucoup d’argent rapidement ne doit pas être un facteur décisif, car cela ne se produira pas. Malgré les affirmations de certains gourous de l’Internet, il faut de la patience et du temps pour gagner beaucoup d’argent sur le marché boursier.

Méfiez-vous des conseillers financiers qui ne vous rembourseront jamais vos pertes si leurs prédictions ne se réalisent pas, ainsi que de ceux qui reçoivent une commission sur les produits qu’ils vous proposent. Les sites Web qui font la promotion d’escroqueries de type « enrichissement rapide » sont également à éviter.

Soyez conscient des répercussions de vos choix. Pour réussir dans le trading, vous devez être énergique, travailleur et disposer de suffisamment de temps libre. Le trading est une profession à plein temps qui exige une grande force émotionnelle. Comme le trading exige que vous preniez des décisions rapidement, vous devez être résistant sur le plan émotionnel et ne pas vous laisser influencer par vos émotions.

Vous devez également être capable d’accepter et de surmonter les pertes, qui sont inévitables. Si vous décidez d’investir, sachez que vous devrez consacrer du temps à la recherche de sociétés et au suivi de vos actifs. Vous devez également posséder des compétences en matière de gestion des finances et être prêt à prendre des risques.

Demandez-vous si vous préférez assurer une gestion active ou passive de votre portefeuille. Cette décision dépend du temps et des efforts nécessaires pour améliorer vos compétences. Pour être plus précis, le temps supplémentaire que vous devez consacrer à vos actifs n’est pas sensiblement différent.

L’investissement en actions est plus difficile à long terme, tant en termes d’acquisition de compétences que de gestion. C’est un engagement à long terme, mais il est essentiel. Il faut de la pratique pour gérer son portefeuille d’actions, mais il faut aussi apprendre la recherche financière et l’évaluation des entreprises.

​Créez une stratégie

La chose la plus importante à retenir lorsque vous commencez à investir est d’avoir un plan. Cela vous évitera de faire des jugements hâtifs que vous pourriez regretter plus tard. Votre plan doit être basé sur vos objectifs, votre tolérance au risque et le montant d’argent que vous avez à investir.

Certaines personnes choisissent d’investir en se fiant à leurs émotions et à leur instinct. Il s’agit d’une méthode presque certaine pour perdre de l’argent. Vous devez mettre en place une stratégie ferme à laquelle vous pouvez vous tenir sans laisser vos émotions s’immiscer.

Il existe plusieurs techniques d’investissement, et il n’y a pas une seule option. L’essentiel est de choisir une méthode avec laquelle vous êtes à l’aise et qui correspond à vos objectifs.

​Le niveau de formation nécessaire pour se lancer dans la bourse

Les connaissances requises dépendent de ce que vous souhaitez faire : investir vos économies à long terme ou spéculer/trader. Dans le premier cas, n’importe qui peut acquérir un degré de compréhension de base, mais dans le second, une expérience approfondie des marchés financiers est nécessaire.

​Les ressources gratuites sur Internet

Les ressources gratuites en ligne peuvent être un endroit fantastique pour commencer, mais attention aux nombreux pièges. Pour commencer, il est assez difficile de trouver des informations fiables sur Internet. Parmi les nombreux ressources accessibles sur Internet, on trouve :

  • les blogs pour les investisseurs
  • Les forums de discussion
  • Les chaînes sur YouTube

Il existe de nombreux sites gratuits qui peuvent être intrigants, mais méfiez-vous des partis pris de certains blogueurs qui tentent de vous vendre un système ou une approche qui ne fonctionne pas forcément.

​Les formations payantes

Les formations payantes sont plus complètes et systématiques, mais elles sont aussi beaucoup plus chères. Il est assez difficile de distinguer les innombrables formations disponibles en ligne. Étant donné qu’un véritable (et exceptionnel) trader n’a pas besoin de sources d’argent supplémentaires, il ne bénéficie d’aucune incitation financière à gaspiller son temps à préparer :

  • La production de contenu en ligne
  • La réalisation d’enregistrements vidéo
  • La gestion d’un site Web
  • La commercialisation des formations
  • La planification des formations

Tout cela prend beaucoup de temps, donc ils ne font pas de trading pendant qu’ils le font. Vous devez vous méfier des personnes qui vous voleront votre argent sans rien vous apporter en retour. Vous devez également savoir que les performances passées ne permettent pas toujours de prédire les résultats futurs.

En résumé, il est extrêmement difficile de trouver un programme de formation solide. Le trading ne se limite pas à acquérir de bonnes connaissances sur Internet ou dans un livre. Il s’agit d’apprendre à gérer ses émotions, à évaluer les marchés et à porter des jugements éclairés. Vous devrez développer ces talents au fil du temps, et il n’y a pas d’alternative à l’expérience.

​Les livres

Un livre bien écrit et intéressant peut vous aider à apprendre à un coût raisonnable. Il existe de nombreux titres différents, mais assurez-vous que le livre couvre les domaines qui vous intéressent et qu’il est facile à comprendre. Méfiez-vous des livres qui promettent de l’argent rapide pour peu d’efforts. Ces publications sont souvent écrites par des personnes qui n’ont jamais négocié auparavant et qui sont simplement à la recherche d’un profit rapide.

Quelques titres à considérer :

  • L’art du trading (Tamy Kabbaj)
  • Rich Father, Poor Father (Robert T. Kiyosaki)
  • La bourse pour les nuls (Gérard Horny)
  • The Intelligent Investor (Benjamin Graham)
  • Epargnant 3.0 (Edouard Petit)

​La gestion du risque : le véritable enjeu

Considérez la gestion du risque avant d’investir en bourse. Déterminez le montant des pertes potentielles et investissez uniquement cette somme. Ensuite, laissez le marché opérer sa magie. La gestion du risque, et non le market timing, est la clé d’une négociation boursière réussie.

Une autre option de réduction du risque consiste à utiliser un plan d’achats périodiques par sommes fixes. Il s’agit d’investir mensuellement et progressivement une certaine somme d’argent dans un titre.

La stratégie DCA fonctionne en diminuant le prix moyen que vous payez pour vos actifs dans un marché volatile. Il est incroyablement avantageux de commencer à investir après un krach boursier.

​Le montant minimum requis pour commencer a négocier

Quelques dizaines d’euros suffisent pour se lancer en bourse. Cette somme est suffisante, mais il est essentiel de se lancer dès que possible. En effet, 50 € suffisent pour investir, qui permettent déjà d’obtenir une bonne diversité d’actions. Vous pouvez également utiliser cette somme pour acheter des actions d’entreprises que vous connaissez bien.

​Commencez à négocier dès que possible

Le concept de coût d’opportunité doit être privilégié par rapport au danger d’entrer en bourse au moment du pic. Effectivement, lorsqu’on essaie de prévoir la prochaine grande catastrophe financière pour ensuite l’attendre pour investir, on risque de perdre des années boursières extraordinairement prospères. Il est statistiquement plus sûr d’éviter de prévoir une baisse du marché. En évitant les marchés, vous passez à côté d’une année boursière prospère, ce qui entraîne une perte de ce que l’on appelle le coût d’opportunité. Vous renoncez aux bénéfices que vous auriez obtenus si vous aviez investi sans hésiter.

​Le choix d’un courtier en ligne

Il faut ensuite choisir un courtier en ligne. Cette décision est cruciale car le courtier sera votre partenaire d’investissement. Vous lui confierez votre argent et il vous fournira les outils dont vous avez besoin pour investir.

​Sélectionnez une enveloppe fiscale

Après avoir défini votre stratégie, vous connaîtrez exactement les types de titres recherchés. Les questions qui se posent est : faut il investir dans des actions individuelles ou des fonds négociés en bourse ? Faut-il placer l’argent à la fois dans des sociétés étrangères et européennes ? Ces éléments permettent de décider s’il faut investir dans un compte titres classique, un PEA ou une assurance-vie.

​Conclusion

Pour un débutant, le plus important est de se lancer le plus tôt possible. Il est impossible d’anticiper le marché, et vous serez presque toujours du mauvais côté des événements. Investissez un peu chaque mois dans des entreprises que vous connaissez ou dans des fonds indiciels. Enfin, gardez un œil sur votre risque total en suivant les montants que vous investissez et en surveillant le rendement de votre portefeuille.