Les 9 règles simples à respecter pour réussir en bourse

Vous souhaitez investir votre argent et créer un portefeuille d’actions ? Plusieurs éléments contribuent à la réussite d’un investissement, mais, en fin de compte, tout se résume au bon sens et à la compréhension des risques encourus. En effet, gagner de l’argent en bourse demande une approche méthodique et rationnelle de la spéculation.

Si vous êtes à la recherche d’investir votre argent dans les marchés financiers, il est nécessaire de connaître les règles de base du succès en bourse. Ces règles vous aideront à investir de manière plus efficace et à réduire les risques associés aux investissements boursiers.

​1. Fixez les objectif à long terme

Pour connaître le succès en bourse, il est essentiel de définir clairement les objectifs que vous souhaitez atteindre. Grâce à des objectifs réalistes, vous serez moins enclin à prendre des décisions impulsives. Vous devez modifier votre stratégie d’épargne en fonction notamment des objectifs et des âges fixés.

Votre stratégie d’investissement évoluera avec le temps, à mesure que vos objectifs et votre capacité à prendre des risques changeront. Par exemple, vous serez peut-être plus enclin à investir dans des actions lorsque vous serez plus jeune et que vous aurez plus de temps pour vous remettre de pertes à court terme.

Pour réussir votre investissement, vous devez équilibrer le risque et les opportunités à mesure que vous vous rapprochez de votre objectif. En réduisant la quantité d’actifs spéculatifs au profit d’actifs plus sûrs, vous serez en mesure de protéger votre capital tout en atteignant votre objectif.

​2. Définissez une stratégie d’investissement adaptée

Le plan d’investissement est une stratégie pour atteindre vos objectifs financiers. Vous connaissez en outre le montant à investir et la durée de l’investissement. Il faut maintenant déterminer la démarche à suivre pour atteindre votre objectif. Il est important de suivre un plan précis, car il est facile de se laisser entraîner par les émotions lorsque le marché est instable.

Dans le cas où vous ne comprenez pas le marché boursier et que vous pensez ne pas être capable d’analyser les fondamentaux d’une entreprise, optez pour une stratégie d’investissement moins risquée. Pour ce faire, choisissez des fonds indiciels ou des fonds négociés en bourse qui suivent les principaux indices boursiers.

Formez-vous en fonction de votre temps libre et de vos objectifs afin de réussir en bourse. Si vous optez pour des ETF, la formation peut être brève, mais si vous voulez investir dans des actions, elle sera plus approfondie et prendra du temps. Le plus essentiel est de développer des principes d’investissement solides et de les suivre de manière cohérente.

​3. Réalisez un travail de réflexion personnel

Les décisions d’investissement ne doivent être prises par personne d’autre que vous. En fin de compte, vous êtes le seul responsable de vos décisions d’investissement. Vous devez donc vous former et vous renseigner afin de prendre les meilleures décisions possible.

Il faut absolument inclure le contenu de votre investissement et avoir confiance en votre stratégie d’investissement. Pour cela, développez votre propre philosophie et vos propres principes d’investissement. Vous devez également avoir le courage de rester fidèle à vos convictions, même lorsque tout le monde vend.

Le monde de la presse suit toujours les marchés avec un certain retard. En général, les titres qui proclament que le marché boursier est sur le point de s’effondrer indiquent que la vente est trop tardive. Le meilleur moment pour vendre se situe au moment où la situation semble favorable aux investisseurs et où tout le monde achète. Ne vous fiez pas aux médias et faites votre propre étude lorsque vous prenez des décisions d’investissement.

​4. Identifiez votre niveau d’aversion au risque

Lorsque vous comprendrez votre niveau de risque, vous serez en mesure de déterminer la meilleure stratégie d’investissement pour vous. Votre capacité de risque correspond à la somme d’argent que vous êtes prêt à investir sans affecter votre style de vie.

Supposons que votre portefeuille d’actions chute de 50 % en quelques semaines. Réfléchissez aux sentiments que vous éprouveriez en présence d’un portefeuille d’actions réduites de 50%. En cas de difficulté et d’obligation de vendre, cela signifie que vous n’êtes pas prêt à investir dans des actions.

En fait, il est essentiel de pouvoir mettre de côté de l’argent pendant les phases de panique du marché. Un krach boursier est un excellent moment pour s’enrichir car vous pourrez acheter des actions d’entreprises à un prix bien inférieur à leur valeur intrinsèque.

Un effondrement boursier est le moment d’augmenter votre part d’actifs plutôt que de la diminuer. Vous devez encore déterminer quelle action acheter. En revanche, la capacité de réaliser des profits lors d’un effondrement boursier doit être maîtrisée.

5. Ne laissez pas les émotions guider les décisions d’investissement

Les investisseurs qui réussissent sont capables de contrôler leurs émotions et de prendre des décisions d’investissement fondées sur la logique et l’analyse, et non sur des sentiments. La difficulté majeure d’un investisseur reste de laisser ses émotions influencer ses choix d’investissement, ce qui conduit généralement à acheter ou vendre des actions au mauvais moment.

Un plan détaillé vous permet de vous y tenir et d’éviter les jugements impulsifs. Vous substituez les décisions émotionnelles aux décisions mécaniques. Par ailleurs, de nombreuses entreprises dans lesquelles vous investissez sont loin d’être aussi volatiles. Lorsque le prochain krach boursier survient, vous pouvez acheter un actif moins cher qui reste comparable à celui d’avant la chute du marché.

Il existe des stratégies d’investissement qui vous permettent de profiter de la performance à long terme des actions et des actifs financiers tels que les obligations ou l’or tout en minimisant le risque sur le marché boursier. La stratégie ADM vous permet de sortir d’un marché sans prendre de mesures manuelles lorsque le danger d’un krach augmente. Une allocation stratégique du portefeuille financier peut également contribuer à atténuer les conséquences d’une chute.

​6. Disposez de la vision d’un investisseur

Investir, et non pas jouer, parier ou spéculer, est la clé du succès en bourse. À court terme, vous ne pourrez pas surpasser le marché, quel que soit votre talent ou votre expérience. Vous devez avoir l’état d’esprit d’un investisseur à long terme pour réussir en bourse.

De nombreuses personnes considèrent le marché boursier comme un moyen de générer de l’argent à court terme, mais c’est une façon dangereuse de penser. Le marché boursier est efficace à long terme, mais à court terme, il est très volatile et tout peut arriver.

Si vous voulez réussir en bourse, il est primordial de penser comme un investisseur. Cela signifie avoir un horizon à long terme et être patient. Cela signifie également être discipliné et ne pas laisser les émotions influencer vos décisions d’investissement.

7. Investissez les sommes progressivement

Cette règle de base de l’investissement est indispensable avant de se lancer en bourse. Il faut débuter en investissant de petites sommes, puis augmenter progressivement son investissement au fur et à mesure que l’on acquiert de l’expérience et des connaissances.

Assurez-vous que vous ne serez jamais obligé de vendre vos actions pour une raison personnelle. Le marché boursier, en effet, est un marché à long terme et non à court terme. Malgré les ralentissements économiques, les crises financières ou encore les guerres, certaines études montrent que les risques de perte ont tendance à diminuer avec le temps.

Maintenez une épargne de précaution grâce aux comptes sans risque, et investissez le reste dans des actifs moins volatiles tels que les obligations et les primes d’assurance-vie en euros. L’objectif principal est de dynamiser la croissance des actifs, en réservant une partie aux actions. Cette technique de répartition des actifs mérite cependant le respect constant pendant la durée de vie des actifs financiers.

8. Ne prétendez pas anticiper l’évolution du marché boursier

Les marchés sont en constante évolution et il n’y a aucun moyen de savoir ce qui se passera ensuite. Essayer de prédire l’orientation future des marchés est une entreprise infructueuse. Concentrez-vous plutôt sur la constitution d’un portefeuille diversifié capable de résister à toutes les tempêtes.

Il est essentiel de reconnaître quand vous êtes sur la voie du succès et quand vous déviez. N’oubliez pas qu’il faut du temps pour atteindre vos objectifs d’investissement. Ne laissez pas les revers à court terme.

9. Sélectionnez un courtier professionnel

Un courtier en bourse est une personne ou une entreprise qui achète et vend des actions pour le compte d’investisseurs. Lorsque vous choisissez un courtier, vous devez tenir compte des frais facturés ainsi que du niveau de service fourni.

De nombreux courtiers offrent des services qui vont au-delà de la simple exécution des transactions. Ils peuvent vous fournir des analyses de marché, des recherches et des recommandations. Toutefois, ces services ont un prix.

Veillez à comparer les frais facturés par les différents courtiers et à choisir celui qui répond le mieux à vos besoins. Veillez également à lire les petits caractères avant d’ouvrir un compte. Certains courtiers ont des frais cachés qui peuvent impacter vos bénéfices.

Il est donc important de choisir votre courtier en fonction de certains critères de base :

  • La fiabilité

Un système d’exécution des ordres non fiable peut être assez coûteux pour diverses raisons. En cas de doute, préférez toujours un grand courtier ayant une bonne réputation, qui est moins susceptible de se livrer à de telles pratiques. Quelques millisecondes de retard dans l’exécution d’un ordre peuvent avoir un impact significatif sur votre performance globale en tant qu’investisseur.

  • La complexité/simplicité de la plateforme

Une technologie avancée est disponible auprès de quelques courtiers, qui fournissent des systèmes de pointe. Par conséquent, la plateforme devient plus compliquée pour ceux qui ne sont pas familiers avec ce genre de transactions.

  • Les frais

Les frais facturés par le courtier correspondent à la livraison des ordres sur les marchés à la suite d’un ordre d’achat ou de vente. Il s’agit d’un aspect essentiel à maîtriser en raison des frais élevés qui peuvent fortement dégrader vos performances. Veillez à garder un œil sur les frais supplémentaires, tels que les frais de tenue de compte, les frais d’inactivité, les frais de transfert, etc.

Conclusion

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour réussir sur le marché. Vous devez avoir une stratégie d’investissement claire, choisir le bon courtier et vous concentrer sur la constitution d’un portefeuille diversifié. Le timing du marché est une tentative infructueuse, alors n’essayez pas de prédire l’avenir. Au contraire, restez discipliné et patient afin d’atteindre vos objectifs d’investissement à long terme.

Si vous voulez que votre investissement financier soit rentable à long terme, gardez à l’esprit qu’il s’agit, avant tout, d’un investissement. L’achat d’actions consiste à acquérir une participation dans une entreprise à laquelle vous croyez et dont vous êtes certain qu’elle se développera avec le temps. Il ne s’agit pas d’un système d’enrichissement rapide, mais plutôt d’un processus qui exige du temps, du dévouement et de la discipline.